Auteur Sujet: Pont entre les arts, l'unique performance est-elle suffisante pour vous?  (Lu 5535 fois)

Ahahah

Bonjour,

Pour montrer à Amandine qu'on suit un peu les tendances en dehors de ce forum (enfin non je déconne), je me pose la question du but de certaines oeuvres et j'aimerais bien avoir votre ressenti.

Les ponts entre la photo et la peinture/dessin sont multiples. En ce qui me concerne, la photo est surtout un outil formidable. Quant je vois des photographes faire de la photo-dessin ou des dessinateurs qui font du dessin-photo, je me demande souvent quel est l'intérêt (outre c'est sympa et qu'il y a un côté performance) surtout quand cela ne raconte rien de plus.

Quelques exemples pour illustrer mon propos (il y a un maximum de gens concernés donc je vais prendre des noms au hasard).

> Photo-dessin
Rendu Hopper de la photographe Laetitia Molenaar fait à priori avec pas mal de photos de maquettes cartons + setup lumière adéquat et PT



> Dessin-photo
Bertrand Meniel avec ce travail d'un peintre français. Faut dire dans ce sens, la performance me semble encore plus grande et il reste une unicité un peu plus forte du résultat.


Franco Clun au crayon (un truc à la mode il semblerait et pratiqué par plus de monde)



Vous en pensez quoi (toujours au delà de la performance) ?

 :hello:

PS: Là je n'évoque pas encore le dessin numérique, ni les clins d'oeil plus appuyés.
« Dernière modification: 20 août 2013, 11:48:23 par Ahahah »
干杯. Skål. Будем здоровы. فى صحتك:. Å’kålè ma’luna.

flash

  • Membre addict
  • *****
  • Messages: 7532
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
 :hello:  tu  as  pas  un lien  pour  comparer  parce  que  la  on   est  un  peu  sec  pour  repondre   :hebus:   :davidof: 
indignez  vous  grrrrrrrrr

w@w@_le

  • Membre de l'association
  • Membre addict
  • *****
  • Messages: 2244
  • Be Breizh
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
Bah moi j'aime beaucoup le rendu des deux dernières au crayon. Faisant du dessin quand jetait plus jeune, j'aurais bien aimé arriver à ce niveau ;) de Performance.
Mais au delà de ça, je pense plus à une envie et une question de goût, enfin un choix de la personne selon ce qu'elle veut faire ressentir au exprimer. Comme le choix premier de son médium aussi ...

♥ Machin ♥

Pour moi, la performance est le premier atout de ces travaux.

Si on prends les photos de Laetitia Molenaar, ne la connaissant pas, on peut effectivement penser qu'il s'agit de peintures. Mais des peintures qui pomperait un style bien connu ...

Si on prends maintenant les dessins qui imitent la photo, je me fait la même réflexions : si c'était de vrai photos personne ne si attarderait.
Tu as aimé ce super commentaire ? Tu aimeras mes photos noir et blanc

+ Mort de LoL +

  • admin intermitent
  • Membre addict
  • *****
  • Messages: 4797
  • c'est quoi ton 06?
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
    • landscape photography
ca me laisse un peu sans voix dans le sens sans emotion. quand je pense au temps passe a faire ces dessins (en tout cas pour les derniers, il y a quand meme un peu de temps j'imagine), je me dis que bon, il/elle aurait mieux fait d'aller boire un verre...

Vincent

  • Invité
Coucou les Loulous,

Bon, j'ai mis un certain à répondre à ce post initié par Meng. J'ai tenté de réfléchir et pinaise, ça été raide de ne pas essayer de caser une connerie avec mon fond noir, j'ai cru me péter un neurone...

Bref, je vous livre mes remarques (phrase de rigueur : pour toutes contestations, veuillez vous référer à ma signature)....


Les ponts entre la photo et la peinture/dessin sont multiples.

Je veux bien que tu expliques quels sont ces ponts justement.
Tu présentes deux séries de deux types de travaux qui, en effet, empiriquement, pourraient laisser croire qu'il existe un pont entre les deux, mais hormis visuellement, il me semble que  (phrase de rigueur : pour toutes contestations, veuillez vous référer à ma signature), la peinture/dessin photo sont tout de même de nature différente et ne "vont pas dans le même sens".

EDIT : pour en revenir à la différence de ces deux pratiques, ce ne sont pas les mêmes apprentissages (filières académiques différentes), ni les mêmes outils avec des techniques différentes. Par ailleurs, ce n'est pas non plus le même temps de réalisation (je ne parle pas du temps de gestation nécessaire à la réalisation). Hormis le fait que dessin/peinture et photo produisent des visuels, je trouve que ce sont des activités tout de même très différentes qu'il est difficile de "comparer".

Si on prends maintenant les dessins qui imitent la photo, je me fait la même réflexions : si c'était de vrai photos personne ne si attarderait.

En es-tu bien sûr Machin ?

Pour mémoire, je joins à ce message deux photos extraites d'un post de JcM (le voici http://www.bistro-photo.fr/forum/nos-sites-web-nos-livres-nos-photographes/elle-fait-le-buzz-sur-twitter-et-comment-!/)

Et voici ta réponse :

Quelques trucs vraiment chouette. Quelques autres qui me chagrinent un peu : J'ai vraiment du mal avec les rendu style HDR (même si c'est leger)

Pour conclure, je ne veux pas spéculer sur les intentions de Franco Clun mais le m'ssieur, il maîtrise sa technique à un point tel que ses dessins ressemblent à des photos. Il serait à la ramasse, on lui dirait, allez hop, gros nase, retourne bosser et apprendre, il excelle dans son domaine et on lui dit, gros nase, c'est nul, autant faire des photos.
Enfin, je serais curieux de connaître le temps d'apprentissage nécessaire pour arriver à cette maîtrise en dessin et celui nécessaire pour réaliser les portraits joints à ce message.
« Dernière modification: 21 août 2013, 05:47:54 par Vincent »

Christian Leydet

  • Membre de l'association
  • Membre addict
  • *****
  • Messages: 10129
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
Laetitia "bricole", elle fait ce qu'elle peut! Parlons plutôt de Hooper! https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=p_oQC86sz_w

Mais pour en revenir à la photo : https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=asiMNhU8mkA

Autrement, sujet complexe, car "pont" ou "passerelle" = trahison et perte de l'identité propre et gain dans l'échange et la mixité.  :zinzin:

Et plus banalement, quand on a la chance de trouver "un truc", ça permet d'être "connu" et de "gagner sa croûte".  :like:
« Dernière modification: 21 août 2013, 09:15:54 par Christian Leydet »
Viens, je vais te montrer mon "tuto"!

Ahahah

Yoyo les gars. Grazie!  :jap:

@Flash: je ne comprends pas trop ce dont tu as besoin ou quels liens tu veux (il n'y a pas de comparaison à faire, c'est juste de voir comment tu apprécies ces oeuvres).  :Avulsed:
@Christophe et Seb: Je vous rejoins mais sans aller jusqu'au même degré du côté "sans attrait". Je vais creuser avec les avis qui sont différents pour voir si je ne passe pas à côté de quelque chose.  ;)
@Vincent:
Ce que j'entends par pont (mais le terme n'est peut-être pas adéquat) entre les arts c'est par exemple (liste non exhaustive): prendre un conte comme base d'un ballet -  adapter un roman en pièce de théâtre, en film, en comédie musicale etc. - des parallèles comme un clair-obscur en peinture, en littérature, en photo etc. - tout plein de références d'un autre art à l'autre comme dans les exemples de ce post. Au sein même d'un art, il y a des ponts entre les styles, des ponts entre les outils (prend par exemple un concerto baroque pour piano, ce n'est pas pour autant que la mélodie ne puisse pas se jouer avec d'autres instruments ou même réinterprété dans un autre style) Est-ce plus clair ou veux-tu des exemples concrets ? (Je pense qu'avec ta culture, tu auras saisi mon point :))

Tu présentes deux séries de deux types de travaux qui, en effet, empiriquement, pourraient laisser croire qu'il existe un pont entre les deux, mais hormis visuellement, il me semble que, la peinture/dessin photo sont tout de même de nature différente et ne "vont pas dans le même sens".
Je ne comprends pas où tu veux en venir. Je ne voulais pas débattre ici de la nature de la peinture/dessin/photo/autres qui ont bien évidemment des caractéristiques différentes. Je ne voulais pas débattre du temps de réalisation (un Delacroix vaudrait-il plus qu'un Picasso? :lol:). Une peinture ou une photo, je l'apprécie en premier lieu visuellement donc je suis vraiment perdu avec ta phrase quand tu dis "hormis visuellement".  :whistle:
Dans les exemples ci-dessus, justement les outils des arts empruntés vont trop dans le même sens. La photo n'apporte rien à la peinture et la peinture n'apporte rien à la photo. C'est donc là qu'est venu mon interrogation de voir ce qu'il pouvait y avoir au delà de l'aspect performance. Ton ressenti sur ce point m'intéresse.

Pour conclure, je ne veux pas spéculer sur les intentions de Franco Clun mais le m'ssieur, il maîtrise sa technique à un point tel que ses dessins ressemblent à des photos. Il serait à la ramasse, on lui dirait, allez hop, gros nase, retourne bosser et apprendre, il excelle dans son domaine et on lui dit, gros nase, c'est nul, autant faire des photos.
Enfin, je serais curieux de connaître le temps d'apprentissage nécessaire pour arriver à cette maîtrise en dessin et celui nécessaire pour réaliser les portraits joints à ce message.
Pour le temps d'apprentissage, je ne saurai te répondre, il y a des génies, des laborieux et ceux qui n''y arriveront jamais pour des tas de raisons. En revanche, je peux te dire, sans nier le talent de monsieur Clun (je ne le trouve pas naze du tout bien au contraire), qu'il y a un paquet de personnes capables de faire ce type de dessin. Ce n'est même pas au niveau purement technique quelque chose d'exceptionnel. Bref, je me suis surement mal exprimé, mais ce n'est pas vraiment l'aspect technique qui m'intéresse, je me demande par exemple ici pourquoi un artiste veut peindre strictement comme une photo sans rien apporter de plus ou pourquoi un autre veut photographier strictement comme un tableau et ce que cela suscite en vous  (au delà de la performance pour me répéter)?
@Christian: Et là Christian fait une proposition tout à fait acceptable et respectable...  ;)
Et plus banalement, quand on a la chance de trouver "un truc", ça permet d'être "connu" et de "gagner sa croûte".  :like:
干杯. Skål. Будем здоровы. فى صحتك:. Å’kålè ma’luna.

manurayss

  • Membre junior
  • **
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
l'appareil photo est un outil, la photo est un langage, elle est un art lorsque le photographe utilise l'outil et le langage (la technique) pour transmettre quelque chose, une émotion, un sentiment, une idée. L'idéal est de faire naître chez le "regardeur" l'intuition "d'être au monde" ("je suis création"). Ce que Hopper fait magnifiquement dans ses tableaux où la suspension du temps me/nous renvoie à la condition de mortels; techniquement, Hopper était loin d'être un as, sont rendu des détails, notamment, dans les basses lumières il est au niveau d'un compact de milieu de gamme! mais il a ce surplus d'âme qui fait qu'on plonge dans son monde comme si c'était le notre!
Madame Molenaar ne fait que de la contrefaçon, quiconque connait les peintures de Hopper n'a pas besoin d'elle [:jcm2]

Les deux autres maîtrisent une technique mais à mon humble avis n'ont pas grand-chose à dire ou bien à leurs corps défendant sur la course effrénée à l'originalité à l'oeuvre dans nos sociétés standardisées; ils méritent une bonne place dans "la France à un énorme talent" et autres conneries de ce genre pas plus :kaola:

"le véritable artiste sait reconnaître la beauté humaine avec une telle clarté qu'il la montre telle qu'il ne l'a jamais vue, sa création dépasse la Nature"
Arthur Schopenhauer
 :drabfab: :christianleydet:

Vincent

  • Invité
Re-coucou les loulous,



@Vincent:
Ce que j'entends par pont (mais le terme n'est peut-être pas adéquat) entre les arts c'est par exemple (liste non exhaustive): prendre un conte comme base d'un ballet -  adapter un roman en pièce de théâtre, en film, en comédie musicale etc. - des parallèles comme un clair-obscur en peinture, en littérature, en photo etc. - tout plein de références d'un autre art à l'autre comme dans les exemples de ce post. Au sein même d'un art, il y a des ponts entre les styles, des ponts entre les outils (prend par exemple un concerto baroque pour piano, ce n'est pas pour autant que la mélodie ne puisse pas se jouer avec d'autres instruments ou même réinterprété dans un autre style) Est-ce plus clair ou veux-tu des exemples concrets ? (Je pense qu'avec ta culture, tu auras saisi mon point :))

Meng, oui, je vois très bien ce que tu veux dire. Simplement, reprends les exemples que tu m'as donnés juste au-dessus. Je me permets de les reprendre pour justifier la suite de mon propos.

conte/ballet = d'un texte tu passe à un spectacle vivant avec comme pont, la narration (l'histoire)
roman/pièce de théâtre = même chose, un texte vers un spectacle vivant
film/comédie musicale = d'images animées on passe à un spectacle vivant avec la narration comme point commun
un concerto baroque (en version concert)/réinterprété façon jazz (en version scénique), le point commun ou le pont, ça va être soit la partition (musique du compositeur) et/ou le livret (le texte du librettiste).

Parmi tous ces exemples, effectivement, il y a un pont, un lien organique très fort. Or, entre la photo et le dessin, on n'a pas ce lien organique. Le seul point commun entre les deux est produire des visuels et, de manière plus restrictive, des visuels fixes. C'est donc dans le résultat final qu'il peut y avoir un rapprochement des deux, ce qui n'est pas le cas dans les exemples que tu as donnés. La photo ne peut pas emprunter les process de production de la peinture ni du dessin, en revanche, il peut y avoir des similitudes dans le résulta produit.



@Vincent:
Dans les exemples ci-dessus, justement les outils des arts empruntés vont trop dans le même sens. La photo n'apporte rien à la peinture et la peinture n'apporte rien à la photo. C'est donc là qu'est venu mon interrogation de voir ce qu'il pouvait y avoir au delà de l'aspect performance. Ton ressenti sur ce point m'intéresse.

Non Meng, dans les travaux que tu as montrés, la photo n'a pas emprunté les outils de la peinture (il est indiqué sur les web que ces photos ont été réalisées à l'aide de carton et d'ampoule pour l'éclairage, donc, aucun outil spécifique à la peinture) et les dessins n'ont pas emprunté les outils de la photo (dans la réalisation de ces dessins, est-il question de film/capteur de développement, de sels d'argent ?).



@Vincent:
La photo n'apporte rien à la peinture et la peinture n'apporte rien à la photo. C'est donc là qu'est venu mon interrogation de voir ce qu'il pouvait y avoir au delà de l'aspect performance. Ton ressenti sur ce point m'intéresse.

Je suis d'accord, la photo n'apporte rien à la peinture et la peinture n'apporte rien à la photo, en tout cas, en terme de production et plus précisément d'outils de production. Et cela, tout simplement parce que ces deux "arts" sont totalement différents et que, encore fois, leur seul point commun est d'aboutir à la production de visuels. Du coup, lorsque on le voit le résultat (photo et tableau/dessin), on est justement tenté de comparer les deux, parce qu'on a sous les yeux deux visuels fixes. D'ailleurs, au passage, l'apparition de la photographie n'a pas pour autant fait disparaître la peinture portraitiste.



je me demande par exemple ici pourquoi un artiste veut peindre strictement comme une photo sans rien apporter de plus ou pourquoi un autre veut photographier strictement comme un tableau et ce que cela suscite en vous  (au delà de la performance pour me répéter)?

Pourquoi la photographe a voulu produire un résultat proche d'une peinture ?
Parce que justement, elle a voulu rendre hommage à Hoper et que le défi c'était précisément par un procédé de fabrication totalement différent de tendre à produire un résultat similaire.

En ce qui concerne les dessins présentés, le mec maîtrise sa technique, du coup, oui, il produit des dessins proches d'un rendu photo.
Je ne connais pas ce monsieur mais la question que je me pose, c'est est-ce qu'il dessine à partir d'un modèle vivant présent, sous ses yeux où alors, il y a une dimension créative, il dessine seul face à bureau/chevalet ?



EDIT :
J'ai oublié de répondre à ta dernière question. Quand je regarde un visuel, photo ou autre, ou même une sculpture, je ne m'intéresse pas tant que ça à la technique. Je regarde le sujet représenté (si figuratif) ou la forme/objet qui prend place sur le support et je vois si ça me parle ou pas. Il se trouve que le premier portrait réaliste que tu as posté, oui, il m'interpelle, je le parcours, lis des choses sur ce visage et que ce soit une photo ou un dessin m'importe peu au final.
Je vais même radicaliser mon propos, j'ai souvent entendu dire que la Joconde était un tableau qui, sur le plan de la technique employée, était au moins novateur, voire révolutionnaire à l'époque. Oui, certes, la Joconde est la Joconde et Léonard, c'est Léonard, sauf que, moi, ce tableau, je le trouve à chier, une meuf qui pose pendant des plombes dans un studio, moi, ça me parle/m'émeut pas.

Donc, pour résumer mon ressentit, je dirais : le sujet est premier, la technique est secondaire.
« Dernière modification: 21 août 2013, 14:20:55 par Vincent »

manurayss

  • Membre junior
  • **
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
"Pourquoi la photographe a voulu produire un résultat proche d'une peinture ?
Parce que justement, elle a voulu rendre hommage à Hoper et que le défi c'était précisément par un procédé de fabrication totalement différent de tendre à produire un résultat similaire. "

@vincent
Si elle voulait rendre hommage à Hopper, elle aurait simplement réinterprété ses thèmes avec ses moyens et sa sensibilité personnelle; il y a de nombreuses versions du "déjeuner sur l'herbe"(cubiste, pointilliste, hyper réaliste, pop, en photo...)qui apportent chacune une nouvelle émotion; ici elle fait de la contrefaçon puisque le rendu est quasi-identique, même sujet, même interprétation seuls les moyens mis en œuvres diffèrent;ce n'est pas un défi, c'est la solution de facilité(les moyens techniques modernes permettent toutes les imitations), ce n'est pas un hommage mais un DOMMAGE à Hopper!

pour les deux autres exemples je suis d'accord avec toi vincent
« Dernière modification: 21 août 2013, 14:35:52 par manurayss »

+ Mort de LoL +

  • admin intermitent
  • Membre addict
  • *****
  • Messages: 4797
  • c'est quoi ton 06?
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
    • landscape photography
bonne remarque de manurayss.

pour moi, après réflexion, il s'agit d’études, de travaux préparatoires. on sait que dans toute création il y a une grande part d’imitation (d'inspiration diront les romantiques), et pour moi, ce type de travaux c'est exactement ça: on recopie des travaux existant d'artistes qui nous ont marques, mais avec nos outils, nos propres techniques, nos moyens. c'est comme ça que l'on progresse, que l'on s’imprègne des règles de tel ou tel courants ou artistes, et qu'en suite on peut les dépasser (les règles, pas les artistes  :D). Et que la photo s’inspire de la peinture et vice-versa, cela n'est pas très étonnant.

Maintenant on peut se poser la question du partage, de la diffusion de ces études. Je pense qu'il y a plusieurs raisons a ça, mais la première que je vois est le buzz, la notoriété: dans la communication de l’immédiat, peu importe que l’œuvre soit vraiment marquante d'un point de vue artistique (dans le sens historique du terme), du moment qu'elle suscite (même très brièvement) la curiosité ou l'émerveillement. les aspects performance et nouveauté sont aujourd'hui beaucoup plus valorisés que les aspects travail/réflexion/excellence. Par exemple, même la Joconde, si aujourd'hui on la mettait sur Facebook, elle resterait 12h en tête des likes, et serait remplacée demain par une vidéo d'un chat qui pète (spéciale dédicace JcM). Triste sort pour un tableau peint en 3 ans! L'objectif de l'artiste est donc de créer le buz, pour attirer a lui temporairement le plus d'audience possible. Probablement que beaucoup d'artistes cherchent encore la perfection dans leur art, mais force est de constater que ce n'est certainement pas ce qui est rémunérateur. Donc nos amis les copieurs de photos ou de peintures cherchent 1) de l'audience, 2) de la considération, puisque la performance est plus admirée que la compétence.

bref, ceci n'est que mon humble avis...

JcM

  • Photographe
  • Super Modo
  • Membre addict
  • *****
  • Messages: 9942
  • www.jcmilhet.com
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
    • JcMilhet.com
Pont entre les arts, l'unique performance est-elle suffisante pour vous?
« Réponse #12 le: 21 août 2013, 17:13:54 »
Tout n'est que technique, mais... Et l'emotion ?
J'ai l'impression que notre consommation de l'image nous fait oublier l'essentiel.
La performance, franchement, on s'en fout.
C'est comme le type qui passe deux jours a retoucher une image numerique pour faire croire que c'est de l'argentique, ininteressant.

Ugo

  • Modérateur
  • Membre addict
  • *****
  • Messages: 6877
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
Il me semble qu'on s'éloigne un peu du sujet non ?
A mon avis la performance est susceptible de susciter aussi une forme d'émotion (l'admiration par exemple), la technique est à peu près objective (on peut donc en discuter de façon constructive), et tout le reste n'est que jugement. Je rejoins l'avis de ceux qui pensent qu'il y a probablement une motivation de provoquer l'intérêt, 'faire le buzz' comme on dit aujourd'hui, de faire un truc qui n'a pas déjà été fait, qui va interpeller les gens (quitte à ce qu'ils finissent par dire que c'est nul au final)... attirer l'attention au fond. Ensuite on ne peut exclure que ces auteurs prennent du plaisir à faire ce qu'ils font (c'est une motivation qui en vaut une autre à mon avis), ni que d'autres personnes soient touchées par leur univers. Je ne pense pas avoir le monopole du bon goût, et à ce titre je ne pourrais jamais sérieusement condamner un travail aussi sommairement que certains en pensant que j'ai assez de recul pour en maîtriser toutes les facettes.
En résumé, ces oeuvres-là, c'est comme pour les photos qui ne nous plaisent pas sur le forum : si on n'aime pas on passe son chemin et tout le monde sera heureux. Et que ceux que ça touche ne se privent pas de le dire. ;)
« Dernière modification: 21 août 2013, 23:06:18 par Ugo »

Drabfab

  • Membre de l'association
  • Membre addict
  • *****
  • Messages: 11280
  • faiseur d'avatars
    • Voir le profil
    • Poker ce membre
    • Maskology
moi j'préfère les statues roses
Mask Agace !

 

Blog Photo Forum Photo Bistro Photo Partenaires Aide Contact Le huitime art
Réalisation : CL-DEV | Powered by SMF 2.0 RC5 | SMF © 2006–2009, Simple Machines LLC